Les assises de la lutte contre les discriminations

Les premières Assises villeurbannaises de la lutte contre les discriminations se sont déroulées en novembre 2011, autour de deux thèmes : « Le droit pour définir la discrimination » et « La parole des personnes discriminées : un levier pour changer les pratiques ».

En 2014, la seconde édition a ouvert un espace de débat et d’échanges autour de « la mixité sociale dans l’habitat et la non-discrimination », « les perspectives offertes par la démarche de refondation de la politique d’intégration entreprise par le gouvernement de 2012 à 2013 », « la place des premiers concernés dans les politiques de lutte contre les discriminations ». Voir le programme

Fin 2016, les Assises ont été consacrées à l’articulation des discriminations (l’intersectionnalité). En effet, les inégalités liées à la classe sociale, à l’origine supposée, au sexe, à l’orientation sexuelle, à l’âge, au handicap… s’articulent entre elles (elles ne se cumulent pas forcément) différemment dans le temps, selon les secteurs (emploi, logement, éducation…), et sont aussi en perpétuelle reconfiguration. L’enjeu est donc de tenir compte de cette réalité pour adapter l’action. Voir le programme

Les 4ème Assises de la lutte contre les discriminations ont eu lieu le 29 mars 2019 et ont eu pour thème : “Les discriminations, des inégalités invisibles et indicibles. Nommer, observer, mobiliser pour agir.” À partir des actions menées ou en cours à Villeurbanne et à la lumière d’autres initiatives, ces Assises ont été l’occasion d’interroger les ressorts de cette lutte pour la reconnaissance sans cesse contrariée. Voir le programme.