Présentation du 14e Baromètre du DDD et OIT - 14 décembre 2021

La Ville de Villeurbanne et le Défenseur des droit organisent avec des partenaires* la présentation du 14e Baromètre sur la perception des discriminations à l’emploi du Défenseur des droits et de l’Organisation internationale du travail (OIT) consacré cette année à la jeunesse. L’événement aura lieu le mardi 14 décembre 2021 de 9 h à 12 h 30 au Palais du travail de Villeurbanne, 5 Place Lazare Goujon.

Les partenaires de l’événement :

- les partenaires du projet FEJ Discri-O (DSDEN 69, collèges et lycées Villeurbannais, CIO, associations d’accompagnement scolaires),
- la Mission locale de Villeurbanne,
- Pôle Emploi agence de Villeurbanne,
- l’Université Lyon 2, le Master Inégalité et discriminations.

Consulter le programme de l'événement

Consulter le 14ème baromètre sur la perception des discriminations à l'emploi sur le site du Défenseur des droits


Exposition photosociologique "Nous voulons une réelle égalité !" au Rize

Du 5 au 30 octobre 2021 le Rize accueille l'exposition photosociologique "Nous voulons une réelle égalité !".

L'exposition est issue de l’étude sociologique « Femmes à l’épreuve des inégalités et des discriminations multiples » menée par la mission lutte contre les discriminations de la Ville de Villeurbanne auprès de femmes habitant ou fréquentant le quartier Cyprian les Brosses. L’étude éclaire le vécu de femmes de milieux populaires et/ou considérées comme d’origine étrangère, dont les besoins sont bien souvent définis, de manière erronée, à leur place.

L’exposition présente une sélection de 18 photos issues des ateliers animés avec une méthode sociologique photovoice : munies d’appareils photos jetables, les participantes ont réalisé et commenté des prises de vue témoignant des inégalités et des discriminations croisées liées au sexe, à l’origine ethnique et à la classe sociale auxquelles elles font face.

Les visites guidées sont animées par Ekaterina Panyukina, chargée de projet à la mission lutte contre les discriminations.

Visites guidées de l’exposition (durée : 1 heure)

– jeudi 7 octobre – 18h30

– samedi 16 octobre – 15h00

Les inscriptions sur le site du Rize


Harcèlement sexuel au travail : livret du formateur et de la formatrice du Défenseur des droits

Une enquête publiée par le Défenseur des droits en 2014 révélait que 20% des femmes actives disent avoir été confrontées à une situation de harcèlement sexuel au cours de leur vie professionnelle et que plus de la moitié des actif.ves interrogé.es s'estiment plutôt mal informé.es sur le phénomène. Il a donc un enjeu important à former et à outiller les employeurs. C'est la vocation de ce livret qui aide à réaliser une session d’information, de sensibilisation ou de formation sur le sujet. Ce livret constitue également un point d’appui utile pour rédiger un cahier des charges de formation, pour solliciter un intervenant extérieur mais aussi pour évaluer la qualité des offres reçues.

Accéder au livret sur le site du Défenseur des droits


Prévenir les risques de discriminations dans l’accès au logement : Comprendre pour mieux agir - Dossier IREV

 

Le Centre de ressources Politique de la ville des Hauts -de-France (IREV) fait le point sur les discriminations au logement. Il publie un dossier ressources "Prévenir les risques de discriminations dans l’accès au logement : Comprendre pour mieux agir". En soutien à ce dossier, l'IREV a organisé fin 2020, avec l'Union régionale de l'habitat des Hauts-de-France, une visio-conférence réunissant de diverses acteurs (dont la Ville de Villeurbanne et l'AVDL). Après un état de la recherche sur les discriminations au logement proposé par le sociologue Thomas Kirszbaum, les intervenant.es ont tenté de répondre aux questions suivantes :

  • Quels sont les ressorts de l’action publique en faveur du logement permettant de combattre les discriminations systémiques ?
  • Les politiques publiques en faveur de la mixité sociale tiennent-elles leurs promesses ?
  • Quelles sont les stratégies publiques permettant d’associer le parc privé ?

 

Voir la visio-conférence en replay et consulter sa synthèse écrite sur le site de l'IREV

Consulter le dossier "Prévenir les risques de discriminations dans l’accès au logement : Comprendre pour mieux agir" sur le site de l'IREV


État des lieux des discriminations et des agressions racistes envers les musulmans de France

Réalisée par la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah) et la Fondation Jean Jaurès auprès de 1 000 personnes de confession musulmane, cette enquête éclaire sur les discriminations et les comportements racistes dont sont victimes les musulman.es de France.

42 % des musulmans vivant en France ont fait l’objet d’au moins une forme de discrimination liée à leur religion au cours de leur vie.  Près d’un musulman sur trois (32 %) a vécu au moins une discrimination au cours des cinq dernières années.

La forme de discrimination la plus répandue est celle vécue lors de contrôle des forces de l’ordre (28 %), devant celles subies lors de la recherche d’un emploi (24 %) ou d’un logement (22 %). Les femmes se sentent beaucoup plus discriminées et indiquent être beaucoup plus victimes de racisme que les hommes en raison de leur religion.

Accéder au rapport et à sa synthèse sur le site de l'Ifop


Inventaire des discriminations sérophobes par le Centre LGBTI+ Lyon

Le Centre LGBTI+ Lyon mène un inventaire des discriminations sérophobes (discriminations liées au VIH/SIDA).

Participer à l'inventaire


Enquête Ifop sur les violences sexistes ou sexuelles subies par les Européennes au travail, 2019

Une majorité d’Européennes (60%) rapportent avoir déjà été victimes d’au moins une forme de violence sexiste ou sexuelle au cours de leur carrière. Les violences verbales ou visuelles sont les plus rependues (40% pour les Françaises ont été victimes de sifflements, de gestes ou commentaires grossiers, ou encore des regards concupiscents). L’enquête montre aussi que près d’une Française sur trois (30%) a déjà été harcelée ou agressée sexuellement sur son lieu de travail. 11% d’Européennes et 9% des Françaises déclarent avoir déjà vécu, au cours de leur carrière, un rapport sexuel « forcé » ou « non désiré » avec quelqu'un de leur milieu professionnel.

Les auteurs des violences sont des supérieurs hiérarchiques, mais aussi des collègues et des personnes externes à l’entreprise (visiteurs, clients, fournisseurs, passants…). Les recours internes (ex : supérieur.e hiérarchique, syndicaliste) ne sont utilisés par les victimes que dans 9% à 16% des cas. L'enquête a été réalisée par l'IFOP pour le compte de la Fondation Jean Jaurès et de la Fondation européenne d'études progressistes.

Pour en savoir plus, accédez aux documents de présentation et d'analyse à télécharger sur le site de l'Ifop

 


Vidéo - Le consentement sexuel expliqué par une tasse de thé

Cette vidéo explique le consentement aux relations sexuelles d’une manière simple et accessible à tout.es, à l’aide d’une métaphore de tasse de thé : « Si vous proposez du thé à une personne qui n’est pas sûre de vouloir en prendre, il ne faut pas décider à sa place ou la faire boire de force. Si une personne veut du thé le samedi, ça ne veut pas dire qu’elle en voudra tous les jours. Si une personne est inconsciente, il ne faut pas lui donner du thé. C’est pareil avec le sexe ! » nous enseigne la vidéo.

Regarder la vidéo


Nouveau site du Défenseur des Droits sur les discriminations faites aux femmes

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le Défenseur des droits a créé un site dédié afin de sensibiliser l’opinion publique aux discriminations faites aux femmes et aux notions de droit (aménagement de la charge de la preuve, définition du harcèlement sexuel) et de sciences sociales (intersectionnalité) qui s’y réfèrent.

Ce site se compose d’une frise chronologique retraçant toutes les saisines adressées à l’institution par des femmes qui ont été discriminées parce qu’elles sont femmes ou mères. La proportion et la fréquence de ces saisines souligne le caractère systémique des discriminations faites aux femmes.

La proportion et la fréquence de ces saisines soulignent le caractère systémique des discriminations faites aux femmes qui sont bien plus qu’une accumulation de situations individuelles.

Le Défenseur des droits propose également aux internautes de tester leurs connaissances sur les discriminations dont les femmes sont victimes à travers un quiz en ligne. Trois histoires vécues rapportées sur le site témoignent de la variété des situations qu’il traite (harcèlement sexuel, accès au logement des mères isolées, congé maternité, refus de plainte, etc.).

Accéder au site


Affiche de l'événement

Café engagé #2 : L’autodéfense féministe au Rize

Avec l’Association Impact et Irène Zeilinger de l’Association Garance. 18 h 30 - 20 h 30-

Affiche de l'événement "Non c'est non"En cette veille de la Journée internationale des droits des femmes, le Rize vous invite à venir rencontrer dans son café Mélanie Richter, membre de l’Association Impact (association villeurbannaise d’autodéfense féministe) ainsi qu’Irène Zeilinger, fondatrice de l’Association Garance (Belgique) et auteure de l’ouvrage Non, c’est non : Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire, réédité en 2018 aux éditions La Découverte. Toutes deux nous proposeront de (re)découvrir en leur compagnie l’histoire de l’autodéfense féministe ainsi que le travail qu’elles mènent chacune au sein de ces deux associations.

Ce rendez-vous vous est proposé par la Mission lutte contre les discriminations de la ville de Villeurbanne.

Tout public
Entrée libre dans la limite des places disponibles (réservation conseillée)